mardi 21 avril 2015

Rembourser les ALD autrement

Le Trésor propose de rembourser les affections de longue durée en fonction de la dépense

Et pourquoi pas ?



http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/411847
Cliquer pour obtenir le document.

 

Abus, anomalies, inégalités entre les citoyens... la charge du Trésor contre le dispositif ALD français est assez nette.
Quand on y regarde de plus près, le constat et les recommandations sont sans appel.

Alors rembourser moins, ou différemment ? On lit de tout sur la toile depuis la publication du rapport.

Si on le parcourt avec la fibro en tête, on retiendra particulièrement les recommandations de la page 6, proposition 4:


La Haute autorité de santé (HAS) pourrait mener des études plus régulières et plus systématiques de la liste des ALD afin de tenir compte du progrès médical et de l'évolution des coûts des traitements dans la liste des pathologies couvertes. L'admission aux ALD 31 et 32 pourrait être objectivée via des listes de pathologies et de polypathologies. Cet allongement de la liste pourrait se traduire par un meilleur contrôle des admissions puisque l'inscription d'un assuré au dispositif ALD serait décidée par un collège d'expert au sein de la Haute autorité de santé et non plus par l'appréciation individuelle de chaque médecin conseil comme c'est actuellement le cas.

En finir avec le cas par cas injuste, mener de vraies recherches... Ce rapport a reçu beaucoup de critiques et pourtant faut reconnaître que tout n'est pas à jeter selon moi.

A vous de faire votre propre opinion* (en tous les cas Marisol est contre) et bonne lecture.

*c'est dommage quand même de dire que la sécu manque de sous quand on fait un cadeau au patronat en 30 milliards sur le budget de la sécu.....

mardi 14 avril 2015

Intervention de Bruno Delferrière

On ne remerciera jamais assez Bruno, président de Fibromyalgies.fr*


Ci dessous une super petite vidéo faire maison annonçant notamment la journée du 12 mai.



*On rapellera que Bruno est un acteur important et que, contrairement à beaucoup d'entre nous, il ne pense pas à s'aider lui-même: il n'est pas fibromyalgique. Je crois que c'est particulièrement respectable.

vendredi 10 avril 2015

allo docteur, le retour


Une nouvelle émission de "Allo docteurs !"

Bien fichue, comme toujours. Beaucoup de bons conseils, de vérités simples mais indispensables.
Avec enfin un témoignage masculin qui me titille pas mal au niveau du vécu et un petit reportage sur la cryothérapie*.
 *en picardie la cryothérapie est gratuite : suffit de sortir de sa maison en short.
 Ce qui m'agace, c'est qu'on y voit encore des intervenants et des centres de la douleurs "exemplaires" qui sont souvent très loins de notre réalité... Difficile de faire autrement certes, et tant mieux qu'il y en ai (même pas beaucoup).

http://pluzz.francetv.fr/videos/allo_docteurs_,120530457.html



et toujours pas de possibilité d'exporter la video: faut aller sur le site.

une nouvelle enquête

Faisant suite à fibromyalgie sos, fibromyalgie france lance à son tour une grande enquête. En tous cas on espère qu'elle sera grande et que le nombre de participants dépassera largement les 2000 attendus.

C'est anonyme et c'est ici : https://fr.surveymonkey.com/s/FibromyalgieFrance_medicaments

Cette fois, il s'agit de se poser des question sur la maladie et les traitements: lesquels, quelle acceptation, etc.  C'est louable et il restera toujours à voir ce qu'il en sera fait.

A titre personnel, j'ai craqué en cours de route tellement le machin m'a paru mal ficelé (faut même répondre quand on n'a pas à répondre*). J'essaierai de m'y replonger quand je serai plus alerte.


* allez voir vous comprendrez.

mercredi 1 avril 2015

les secteurs qui embauchent des fibromyalgiques

Bien dormir est une science

Les personnes atteintes de fibromyalgie ont toutes les peines du monde à trouver un emploi et plus encore à le garder. Premières causes de ce mal-être: les douleurs et la fatigue irrépressible.

Conscient de ces difficultés, le Ministère de la Santé (toujours en pointe pour ce qui concerne la fibromyalgie)  a enfin fait pression sur les syndicats patronaux pour que ces derniers s'impliquent et proposent des solutions innovantes pour un tel enjeu.

Ainsi est né le Contrat d'Observation Nocturne (le C.O.N) à l'initiative du syndicat national de la literie.
"Nous espérons voir arriver un gros paquet de C.O.Ns au ministère" M Touraine, 2015

En quoi cela consiste t'il ? Le C.O.N est d'une simplicité enfantine: les plus importants fabricants de literie vont proposer dans les semaines à venir plus de 1000 CDI de testeurs de matelas aux personnes diagnostiquées fibromyalgiques.
Les signataires s'engagent pour l'employeur à fournir un matelas tout confort à son employé, qui en retour devra au moins y passer 8 heures par jour  et fournir un avis en tant que testeur.
L'Etat quant à lui s'engage à exonérer les employeurs de la taxe professionnelle.


"Nous ne voterons pas les yeux fermés pour un CON"
Les syndicats majoritaires refusent de se laisser bercer et estiment que certains aspects du contrat sont à surveiller de près. FO et CGT réclament en effet que les heures de nuit soient bien rémunérées comme telles et que la durée de travail hebdomadaire ne dépasse pas les 31h30. 

JC MAilly, de Force ouvrière, réclame "des heures de formations préalables obligatoires afin d'éviter tout accident et prévenir au maximum les risques de mauvaise posture au travail".



L'opposition UMP-UDI ne votera pas pour la mesure. Le porte parole de l'UMP estimant que : "le gouvernement rêve encore avec une mesure à dormir debout (...), la situation est grave et les français ne se laisseront pas endormir par quelques C.O.Ns"